Vietnam

Étudier en Vietnam

Envie d’aller étudier en Asie ? Le Vietnam est un pays en pleine expansion qui s’ouvre progressivement au monde. Emprunt d’une très grande tradition, le pays offre une multitude de paysages (rizières noyées de soleil, haies de bambous et chapeaux coniques), mais aussi des opportunités pour étudier et travailler sur place et dans toute la région.

Principales informations

Etat de l’Union Européenne
Langue officielle : Vietnamien
Capitale : Hanoï
Population : 89,71 millions (2013)
Superficie : 331 210 km²
Monnaie : Dong
Indicatif téléphonique : +84
Domaine internet : .vn

lexique

L’ ambassade du Vietnam au Maroc :

  • Nom complet: Royaume du Maroc
  • Nom maternelle: Al- Maghrib
  • Code ISO: MAR
  • Capitale: Rabat

Ce qui suit sont des contacts à l’ ambassade du Vietnam au Maroc:

  • – Adresse: No. 27, rue Mezzouda, Souissi, Rabat, Maroc.
  • – Téléphone: 00 212 537 65 92 56
  • – Fax: 00 212 537 65 92 10
  • – Courrier électronique: vnambassade@yahoo.com.vn
  • – Web site: www.vietnamembassy- morocco.org

L’ ambassade du Maroc au Vietnam :

  • ADRESSE : 9 Chu Van An , Ba Dinh District , Hanoi , Vietnam .
  • TÉLÉPHONE : (+84) 437 34 55 86 / 7
  • FAX : (+84) 437 34 55 89
  • EMAIL : hanoi@fpt.vn
  • CHEF DE MISSION : Mr El Houcine Fardani, Ambassadeur

AMBASSADES ET CONSULATS DU VIETNAM DANS LE MONDE ENTIER : https://embassy-finder.com/fr/viet-nam_embassies

Découvrez tout sur les études en Vietnam :

Bourses des études en Vietnam :

Vous devez pouvoir faire appel à la bourse régionale (bourse de votre région) afin de faire financer une partie de vos études. La bourse Erasmus cependant ne peut s’appliquer pour le Vietnam puisque c’est une bourse exclusivement décerner aux étudiants désireux d’étudier dans un pays d’Europe.

Enseignements en Vietnam :

Les établissements supérieurs au Vietnam proposent un important choix de programmes et se spécialisent généralement comme à Ho Chi Minh Ville qui se concentre sur les pôles scientifiques et technologiques ou encore l’université de Hanoï qui propose principalement des études de langue. Celle-ci offre également des programmes enseignés en anglais dans les domaines des affaires, de la comptabilité, des finances, les études internationales et de la technologie de l’information. Il est aussi possible de faire un cursus dans une des écoles privées du pays qui proposent de nombreux diplômes MBA et de Maîtrise (tous ces programmes sont enseignés en anglais).

Plus particulièrement pour les Universités au Vietnam, il en existe deux sortes. Il existe celles publiques et les universités privées. Les universités publiques opèrent sur deux niveaux, le national (tel qu’à Hanoï et Ho Chi Minh ville) et le régional (Thai Nguyen, Hue et Da Nang). Elles étaient la priorité du gouvernement vietnamien en terme de terres, d’impôts, d’investissement et de formation du personnel. Cependant, grâce à la nouvelle loi sur l’enseignement supérieur devenue effective en 2013, les écoles privées peuvent désormais y faire appel.

Conditions d’admission :

Chaque pays – et même chaque université – définit ses propres critères de sélection. Votre première mission consistera donc à vous renseigner soigneusement sur ces conditions avant de faire votre choix et postuler, ne serait-ce que pour éviter un éventuel échec. Si vous partez seul, renseignez-vous auprès de l’établissement bien sûr, mais aussi sur les forums auprès d’étudiants partis sur place.

Si vous partez dans le cadre d’un partenariat, votre établissement devrait vous y aider, comme l’explique Stephen Girard directeur du programme International Grande Ecole de l’IDRAC. « Nos étudiants qui partent un semestre en 2ème année peuvent faire leur choix parmi 200 établissements partenaires. Aussi nous les réunissons dès la fin de 1ère année pour leur présenter leurs possibilités, en fonction de leur niveau et de leur projet professionnel. Ils ont ensuite quelques semaines pour y réfléchir posément avant de faire leurs vœux. »

Coût et financement des études :

Bien évidemment, selon les établissements, les frais de scolarité au Vietnam varient énormément : de quelques centaines d’euros pour les universités publiques à plusieurs milliers d’euros pour les universités privées et les universités internationales. Entre ces deux extrêmes, il existe quelques formations de qualité à prix intermédiaire. Par exemple, la deuxième année du master délocalisé « Matériaux Avancés et Environnement à Hanoï » de l’université du Sud Toulon Var coûte 1 000 euros.

Généralement, les frais de scolarité sont payables au semestre. Il est également possible qu’ils soient réglables à l’année. C’est la cas des masters délocalisés par exemple.

Vie estudiantine :

Pas facile, pour un expat, de se loger au Vietnam ! Ce petit pays d’Asie du sud-est est très accueillant mais aussi très difficile d’accès pour tout expatrié qui décide de s’y installer. La mentalité des locaux étant très différence de celle des occidentaux, il faudra s’attendre à ce que tout soit pris avec le sourire, à vivre à un rythme différent, c’est ce qu’on appris deux trentenaires, Florent Ménard et Anne Lhuiller sur place, bien que leurs parcours d’expatriation soient très différents.
Florent partage sa vie depuis 2003 entre Paris et Hanoi où il a vécu et travaillé sur quelques longues périodes, six mois, une année comme professeur de français pour le compte de l’AUF. Son réseau amical est assez étendu chez les locaux puisque cet ancien étudiant de l’INALCO, plus communément appelée langues orientales, maîtrise parfaitement la langue : « Je savais déchiffrer les annonces pleines d’abréviations, j’ai plusieurs fois eu besoin de me loger seul sur place. Lors de mon dernier voyage, j’ai fait le difficile, j’ai mis un peu plus de temps à trouver, logeant temporairement chez des amis très proches. J’ai fini par trouver une maison à louer pour un prix très intéressant, juste à côté de l’hôpital français, 180 euros pour environ 70 m².

  • Ville

  • Secteur

  • Type école

  • Type de formation

  • Secteur de formation

Laisser une réponse