Animateur

0
216

Que ce soit auprès des jeunes ou des personnes âgées, l’animateur socioculturel a pour mission essentielle d’organiser des activités sportives, culturelles ou ludiques visant à développer l’expressivité, la sociabilité ou la créativité du public auprès duquel il intervient.
Comment devenir Animateur ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération…
Fonction :
Plus qu’un simple organisateur de temps libre, l’animateur socioculturel peut assumer des projets d’envergure tels que des missions d’alphabétisation ou des actions de sensibilisation face à des problématiques majeures.
Rôle de l’animateur socioculturel
L’animateur socioculturel doit :
• imaginer et réaliser des projets ;
• définir les besoins de la population en termes d’animations ;
• détecter les éventuelles difficultés du public avec lequel il travaille ;
• adapter ses animations en fonction de son public ;
• organiser des séjours, des manifestations, des sorties, des ateliers ;
• assurer un rôle d’éducateur auprès des plus jeunes ;
• aider les jeunes à se sociabiliser ;
• négocier des financements auprès des collectivités locales, départementales et régionales ;
• organiser des réunions d’échange avec la population d’un quartier ;
• assurer une mission d’information sur les prestations sociales en vigueur ;
• mener des actions d’alphabétisation.
Profil
La mission d’animation constitue le pilier fondateur du métier d’animateur socioculturel. Aussi, ce professionnel doit faire preuve d’une créativité et d’une imagination sans borne pour proposer des animations à la fois ludiques et adaptées à son public. Il doit sans cesse renouveler ses propositions pour ne pas lasser. Pour cela, l’animateur est à l’écoute des populations avec lesquelles il travaille pour cerner leurs envies et leurs besoins. Il n’organisera pas le même type d’activités pour des enfants que pour des adolescents. Le sens du contact et de la pédagogie est un des critères indispensables pour exercer cette profession. Travaillant parfois avec des publics difficiles ou en grande souffrance, l’animateur socioculturel fait preuve de psychologie et de mesure pour aborder les problèmes et les résoudre petit à petit. Le respect est une valeur fondamentale de ce métier. Si cette profession requiert de nombreuses qualités mentales, elle demande aussi une forme physique optimale. Animer un groupe nécessite de l’énergie ! Gérer les conflits éventuels, motiver les gens à se dépasser, créer une dynamique de groupe? Voilà, entre autres, des missions qui réclament un véritable investissement de la part de l’animateur !

PARTAGER

Laisser une réponse