agent de gestion locative

0
975
agent de gestion locative-students.ma
agent de gestion locative-students.ma

L’agent de gestion locative travaille pour un office HLM, une structure intercommunale ou un département. Il gère les relations entre les bailleurs (propriétaires) et les locataires depuis la demande de logement jusqu’à la fin du bail. Ce métier est accessible sur concours.
fonctions:
L’agent de gestion locative est un fonctionnaire territorial. Il est recruté sur concours de catégorie B (accessible avec bac) ou C (accessible avec diplôme de niveau 3e) filière administrative et sociale
Il a, selon le cas, le grade de rédacteur territorial ou d’adjoint administratif territorial.

Il accueille et répond aux demandes des locataires dont il a la charge et doit assurer un service de qualité pour satisfaire le client. L’agent de gestion locative effectue diverses tâches en fonction de son grade.

Il réceptionne et oriente les demandes de logement. Il élabore les contrats de location dont il assure le suivi (locataire sortant/entrant, état des lieux). Il s’occupe des incidents de paiements (retard ou impayés) et tente de trouver des solutions avec son supérieur.

Dans certains cas, il peut sélectionner les locataires et recruter des gardiens d’immeubles.

Il est en contact avec le public et différents intervenants du parc locatif et rédige périodiquement un rapport d’activité.

Il effectue des visites sur site : constat, devis travaux, prévention des risques, collecte des déchets, entretien… Il assure périodiquement des permanences de gestion délocalisée.

L’agent de gestion locative a le sens du service public. Il est organisé et diplomate mais sait rester ferme.

Ce métier existe aussi dans le privé.
Formation
Le concours de rédacteur territorial est accessible avec un bac ou un équivalent.
Le concours d’adjoint administratif territorial est accessible avec le diplôme national du brevet (DNB).
Cela dit, les candidats titulaires d’un bac + 2 sont nombreux à se présenter.
Diplômes permettant l’accès aux concours :
– diplôme national du brevet,
– bac : général, technologique et professionnel,
– BTS professions immobilières,
– BTS NRC négociation et relation client,
– DUT carrières juridiques,