bio informaticien

0
1054
bio informaticien-students.ma
bio informaticien-students.ma

Le Bio-informaticien conçoit et développe les outils nécessaires à une exploitation optimale des données biologiques provenant de multiples technologies (séquences d’ADN et de protéines, données d’expression, données de cartographie, …).
Il assure la modélisation de ces données aux formats multiples et développe des représentations graphiques pour aider les chercheurs et les chimistes à analyser les molécules et mettre au point les procédés les plus efficaces.
Fonctions :
• Organisation et structuration des bases de données afin de pouvoir trier, visualiser et analyser les données biologiques issues de sources diverses
• Analyse et exploitation optimale des données biologiques
• Développement d’algorithmes pour assurer le traitement des séquences :
o comparer des séquences entre elles
o déterminer les protéines possiblement exprimées par un génome et les modifications post traductionnelles qu’elles peuvent subir
o prédire la structure 3D de protéines ou leurs caractéristiques biochimiques
• Modélisation par informatique des processus biologiques afin de :
o proposer un modèle à des phénomènes biologiques observés
o observer les conséquences sur le modèle de variations d’un paramètre local
competences :

• Maîtriser les connaissances suffisantes dans le domaine concerné de la biologie (notamment génétique et moléculaire)
• Savoir créer un projet répondant à une demande précise (prédiction de gènes, création d’un logiciel…)
• Pouvoir y répondre par une solution informatique fiable, efficace et adéquate
• Traiter des données afin d’en tirer une information fiable et utile
• Maîtriser les logiciels d’analyse des langages de programmation, modélisation et conception de base de données
• Avoir de très bonnes connaissances en statistique à l’analyse de données biologiques et en probabilité
• Avoir une excellente connaissance de l’anglais

• Master 2
• Ingénieur

Le métier de bio-informaticien nécessite un double champ de compétences en biologie (principalement en génomique) et en informatique.

Formations complémentaires
Une formation complémentaire en statistique ou informatique peut être requise (data-management).