Diététicien(ne)

0
1236

introduction :

Spécialiste de la nutrition, le diététicien est un professionnel du secteur paramédical dont la mission est préventive autant que curative. Il prévient les risques cardio-vasculaires, évite les surcharges de poids, apprend à bien s’alimenter.

Description métier :

 

Le diététicien joue un rôle important dans l’apprentissage et le respect de l’hygiène alimentaire. Son rôle : inciter à la consommation de plats équilibrés (sans graisses et sucres superflus, par exemple), tout en préservant le plaisir de manger.

En fonction du mode de vie et des attentes d’une personne, et, éventuellement, d’une prescription médicale, le diététicien calcule, dose et organise des régimes classiques (pour maigrir ou grossir) ou particuliers (allergie à certains aliments). Sa mission : mettre au point des menus variés prenant en compte les besoins vitaux en vitamines, minéraux, protéines, glucides, lipides…

Dans l’industrie et la restauration collective, le diététicien peut surveiller les préparations culinaires. Présent tout au long la chaîne alimentaire, il est chargé d’appliquer la législation en matière d’alimentation. En particulier, pour prévenir les erreurs et les risques d’intoxication. Son rôle peut s’étendre à l’information, à l’éducation et à la formation du personnel soignant ou hôtelier.

Compétences :

De la patience et du tact : Pas facile de faire accepter à quelqu’un d’adopter un régime en rupture avec ses habitudes alimentaires… L’art du diététicien consiste alors à mettre en confiance la personne, à faire preuve de patience et de psychologie pour l’encourager à parler de ses troubles alimentaires. Le succès de l’accompagnement thérapeutique du diététicien dépend en grande partie de sa capacité d’écoute, de sa pédagogie, de son sens du tact et de la diplomatie.

Un biologiste économe : Les compétences techniques et scientifiques de ce métier s’appuient sur la biologie et l’économie. Le diététicien passe beaucoup de temps à faire des calculs. Mais il ne s’agit pas seulement de doser des quantités d’aliments appropriées à un régime. La plupart du temps, il doit élaborer des menus variés et équilibrés avec un budget précis, pas toujours facile à gérer.

Un homme de communication : Le diététicien est, enfin, un gestionnaire capable d’organiser, voire d’animer des structures qui dépendent de collectivités publiques et privées, comme, par exemple, les municipalités, les centres sportifs…

Études / Formation :

Deux diplômes (accessibles après un bac S ou ST2S) permettent d’accéder à la profession de diététicien :

– BTS diététique,
– DUT génie biologique, spécialisation diététique.

Possibilité de poursuivre ensuite vers une licence professionnelle (sécurité alimentaire, nutrition analyses UPMC ; alimentation, santé) pour devenir responsable qualité en restauration collective.

Évolutions :

 

Après plusieurs années de service dans le grade de diététicien hospitalier, il est possible d’être promu surveillant puis surveillant en chef d’un service de diététique.

Le diététicien peut également se présenter au concours du professorat d’économie sociale et familiale (ESF) ainsi qu’ à certains concours paramédicaux.

Salaires

Dans le secteur public, un diététicien débute avec un salaire de 1 600 € brut par mois, primes et indemnités comprises.

Dans le privé, les rémunérations sont plus élevées et dépendent de la clientèle. Les honoraires d’un diététicien sont libres, ils s’établissent en général entre 25 et 35 € en province et ça peut allez jusqu’a 40 et 60 € en d’autres régions.

Le BTS diététique est une formation Bac +2 accessible après un Bac S, STMG, ST2S, ES ou STL de préférence, bien que la plupart des bacs soient acceptés. Les matières enseignées en BTS diététique sont principalement orientées sur la santé en matière de nutrition. Suite à leurs études, les titulaires d’un BTS diététique peuvent prétendre au métier de diététicien.

Le BTS Diététique vise à l’acquisition des compétences suivantes :
  • Dispenser des conseils en nutrition dans le cadre d’actions de prévention et d’éducation nutritionnelle,
  • Garantir des apports nutritionnels adaptés par l’élaboration de plans alimentaires, de menus adaptés à une collectivité,
  • Garantir le respect des règles d’hygiène en restauration collective,
  • Définir les régimes standards d’une collectivité, adapter les menus de base d’une cuisine collective à des régimes standards,
  • Assurer la prise en charge diététique d’un patient selon la démarche de soin diététique.

Niveau de formation

Bac + 2, Bac + 3

Type de formation

– BTS diététique.
– DUT génie biologique, spécialisation diététique.

Check out our jobs site!

view jobs and stages and post your resume on stage-jobs.students.ma

Check out our jobs site!

view jobs and stages and post your resume on stage-jobs.students.ma

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton « éditer » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.