Infirmière – Infirmier

0
963
Infirmière - Infirmier.students.ma
Infirmière - Infirmier.students.ma

Présents à l’hôpital dans tous les services, les infirmiers et les infirmières dispensent les soins prescrits par les médecins. Les conditions de travail sont réputées difficiles. Les infirmiers travaillent aussi en cabinet libéral. Le diplôme d’Etat d’infirmier est obligatoire pour exercer la profession.
Fonctions :
Au sein de l’hôpital, l’infirmier et l’infirmière sont un maillon important de l’équipe médicale. Il doit être capable d’apporter son concours à l’élaboration d’un diagnostic.
Il procède aux soins spécifiques et d’hygiène nécessités par l’état de santé du malade : prise de la tension et de la température, pose de pansements, prélèvements sanguins et injections, préparation et distribution des médicaments, préparation du patient pour le bloc opératoire…
L’infirmier assure également des tâches administratives : suivi des dossiers médicaux…
Il fait le lien entre le malade et le milieu hospitalier. Il se doit d’être à l’écoute, de rencontrer les familles, d’assurer un accompagnement et un suivi psychologique. Le métier est éprouvant physiquement et psychologiquement.
L’organisation du travail implique une présence permanente auprès des malades. Le travail de nuit et pendant le week-end est une des caractéristiques du métier.
Si 85 % des infirmiers travaillent en hôpital, établissement public ou privé, certains ouvrent un cabinet en libéral (2 000 à 3 000 par an) d’autres exercent dans les établissements scolaires, dans des structures de médecine du travail ou d’autres types de structures (maisons de retraite, centres de réadaptation, centres anticancéreux ou de soins palliatifs…).
Le métier est très féminisé : 87 % des infirmiers sont des femmes.
Formation
Les instituts de formation aux soins infirmiers (IFSI) sont le passage obligé pour suivre une formation et entamer une carrière. Les IFSI préparent en 3 ans le diplôme d’Etat d’infirmier. Il y a près de 350 IFSI en France.
L’admission se fait sur concours. Le nombre de places mises au concours est fixé chaque année par le ministère de la Santé (pour 2016-2017 : 30 997 postes).
Chaque IFSI organise son concours ; il est donc possible de s’inscrire dans plusieurs IFSI.
Pour se présenter au concours d’entrée, il faut avoir 17 ans et être titulaire d’un baccalauréat (S, ST2S, ES …) ou d’un titre équivalent. Le concours comprend 2 épreuves écrites et un oral de 30 mn.
La formation se compose d’enseignements théoriques et de stages cliniques pratiques.
En dernière année, le futur infirmier présente et soutient un mémoire devant un jury. Le DE d’infirmier est reconnu au niveau licence (bac + 3).
Il est conseillé de préparer le concours : dans un lycée, dans certains Ifsi, dans des prépas privées. Les coûts de scolarité évoluent de la gratuité à 4 000 €.
A noter : les auxiliaires de puériculture et les aides soignants ayant 3 ans d’expérience peuvent se présenter à un examen d’admission spécifique et bénéficier d’une dispense de certains modules de formation.
Les infirmiers de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur doivent en sus passer un concours d’entrée pour intégrer la fonction publique d’Etat. Il comprend une épreuve orale d’admissibilité et une épreuve orale d’admission. Il est organisé par les recteurs d’académie et les vice-recteurs.