Médecin légiste

0
2446

introduction :

Le médecin légiste est saisi par la justice pour autopsie en cas de décès d’origine criminelle

Description métier :

Le travail du médecin légiste consiste à fournir aux magistrats des informations qui demandent des compétences médicales suite à un décès, un accident, une maladie, une opération, ou toute autre circonstance ayant occasionné des dommages corporels.

Un médecin légiste peut même être sollicité pour décider si un individu est apte ou non à conduire ! Son champ d’activité dépasse donc largement la pratique d’autopsies sur des cadavres, même si celle-ci occupe à peu près le tiers de son temps.

Une autopsie demandée par la justice consiste à déterminer les voies et moyens ayant provoqué un décès suspect et, si possible, la date et l’heure du décès.

Le légiste utilise toute une série d’instruments (bistouri, scie, pince, écarteur, microscope…) pour ouvrir et examiner partiellement ou entièrement un cadavre.

Il fait pratiquer également des analyses chimiques, biologiques ou toxicologiques. À ce titre, il contribue à l’essor de la police scientifique. En tant qu’expert, il est appelé à témoigner lors d’un procès.

Le médecin légiste travaille dans une morgue d’hôpital ou d’institut médico-légal, mais également en extérieur, directement sur la scène d’un crime ou d’une agression.

Études / Formation :

le médecin légiste a franchi toutes les étapes du cursus des études médicales : Paces (première année commune aux études de santé), concours, 2e et 3e années, 4e, 5e et 6e années.

Après ces 6 années de formation de base, le futur praticien passe les épreuves classantes nationales (ECN, internat) : le classement à l’issue des ECN détermine la possibilité plus ou moins large de choisir sa spécialité.

Après le diplôme d’État de docteur en médecine, la spécialité médecine légale fait l’objet d’une formation en 4 ou 5 ans qui inclut de très nombreux stages dans les services hospitaliers et services de garde et débouche sur un DES (diplôme d’études spécialisées), lequel permet d’accéder au DESC (diplôme d’études spécialisées complémentaire) de médecine légale et d’expertises médicales.

Pour s’inscrire au DESC, le candidat doit justifier de la validation d’un enseignement en médecine légale. Cet enseignement est dispensé par des juristes au sein des UFR de médecine : formation juridique de base + droit de l’exercice médical.

Le DESC de médecine légale est organisé en 4 semestres : thanatologie générale, aspects médicaux des agressions, expertises médico-légales, toxicologie, aspects médico-légaux de la sexualité.

Évolutions :

Le médecin légiste peut occuper tous les postes existants dans la carrière hospitalière : enseignant, chef de service…

Salaires

De 3 000 € à 3 500 € brut par mois pour un médecin légiste débutant et ça peut aller jusqu’à 11 000 € en fin de carrière.

La faculté de médecine et de pharmacie de Rabat (FMP-Rabat) est un établissement d’enseignement supérieur public marocain de médecine et de pharmacie créé en 1962, il est affilié à l’Université Mohammed V – Souissi de Rabat.

La Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca (FMPC) est un établissement non payant d’enseignement supérieur public marocain de médecine et de pharmacie. Elle est affiliée à l’Université Hassan II de Casablanca.

La Faculté de médecine et de pharmacie de Tanger (FMPT) est un établissement non payant d’enseignement supérieur public marocain de médecine et de pharmacie qui vient d’ouvrir ses portes en 2015 au nouveau bacheliers. Elle est affiliée à l’Université Abdelmalek Essaadi de Tanger.

Niveau de formation

Bac + 9

Type de formation

-Diplôme médecin général

-Diplôme d’Etudes Spécialisées

-Diplôme d’Études Spécialisées Complémentaires

Check out our jobs site!

view jobs and stages and post your resume on stage-jobs.students.ma

Check out our jobs site!

view jobs and stages and post your resume on stage-jobs.students.ma

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton « éditer » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.