Pédicure – podologue

0
1007

Le pédicure-podologue est un professionnel de santé paramédical en charge des affections et soins du pied. Titulaire d’un diplôme d’Etat, il exerce principalement en libéral.
Fonctions :
Le pédicure-podologue est un professionnel de santé à part entière spécialisé dans l’étude et le traitement des affections du pied. Il tient compte dans sa pratque des interactions avec le reste du corps.
Si ces 2 métiers sont enseignés simultanément au cours du cursus, ils sont toutefois différents tout en étant complémentaires : le pédicure se consacre aux soins tandis que le podologue s’attache aux prolongements et aux compléments des soins. Ainsi, il arrive parfois que le pédicure-podologue n’exerce pas les 2 facettes du métier.
Le pédicure soigne toutes les affections de la peau et des ongles du pied : cors, œils-de-perdrix, ongles incarnés, chevauchement des doigts, affaissement de la voûte plantaire, reconstitution partielle ou totale des ongles, durillons, mycoses, verrues plantaires, sans oublier les troubles de la sudation.
Chaque consultation commence par un examen clinique. Le pédicure pose ensuite un diagnostic avant d’entreprendre un traitement thérapeutique : extraction, élimination des peaux mortes, ponçage, prélèvement, massage, coupe et soins des ongles. Il applique des crèmes et des onguents et prescrit des médicaments à effet local comme les antimycosiques ou les virucides.
Après l’aspect soins, vient en prolongement la podologie si besoin est.
Le podologue fabrique des semelles orthopédiques, appelées orthèses plantaires, pour compenser les malformations des pieds, pallier des problèmes vasculaires dans les jambes ou des pathologies du genou et du dos. Ces orthèses sont conçues à l’aide d’un podographe ou d’un scanner parfois via un logiciel informatique si le podologue en est équipé. Elles sont ensuite fabriquées en atelier.
En cas d’artérite, de fracture ou de troubles graves de la circulation sanguine il oriente son patient vers des praticiens spécialistes de ces pathologies.
Cette profession requiert une grande habileté manuelle : il faut avoir des gestes précis, une grande sûreté des mains et beaucoup de minutie. Un bon contact humain est nécessaire.
On compte 11 000 pédicures-podologues (dont 70 % de femmes) en exercice. La quasi totalité exerce en libéral dans le cadre de différents statuts juridiques : exercice individuel, remplacement ou collaboration avec rétrocession sur les honoraires. Le remplacement et/ou la collaboration sont souvent le lot des jeunes diplômés. Le salariat est limité à un emploi en hôpital ou en clinique.
Formation :
Pour exercer le métier de pédicure-podologue, le diplôme d’État (DE) est obligatoire. Ce diplôme se prépare en 3 ans après le bac dans des instituts spécialisés agréés par le ministère de la Santé ou après une PACES (première année commune aux études de santé).