Skipper

0
1137

introduction :

Le skipper assure le transport de passagers sur des navires de plaisance à voile. Il peut également piloter un voilier pour le compte d’un tiers.

Description métier :

Le skipper assure tout d’abord le transport payant de passagers vers une destination fixée d’avance. Il peut également assurer le convoyage d’un voilier pour le compte d’un tiers propriétaire, locataire ou emprunteur du navire. Dans ce cas, il doit respecter le trajet et la destination établis par contrat. Faut absolument noter que lens des responsabilités, sang-froid et grande résistance à la fatigue physique et nerveuse sont des qualités indispensables pour exercer ce métier.

Lors du transport, les passagers ont la possibilité de participer ou non à la manœuvre et à la conduite du navire. Si c’est le cas, le skipper doit veiller au respect des règles de sécurité. Le skipper maîtrise parfaitement le droit maritime, la technologie du navire et toutes les règles de navigation : abordage, balisage, signalisation…

Le skipper pendant la saison touristique travaille le plus souvent au service d’organismes de vacances ou de loueurs de voiliers et emmène des estivants en croisière. Hors saison, il est souvent employé pour le convoyage de bateaux de particuliers, notamment vers les Caraïbes ou les Antilles.

Études / Formation :

En tant que professionnel de la voile, le skipper est le plus souvent déjà titulaire du BPJEPS activités nautiques, voire du DEJEPS. Renseignements auprès la Direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale.

Pour devenir skipper, il faut également être titulaire du brevet de capitaine de 200 voiles de niveau bac. Ce diplôme est délivré par les Directions interrégionales de la Mer) et peut se préparer en lycée maritime.

Enfin, le CAP réparation, entretien des embarcations de plaisance et le bac pro maintenance nautique sont des plus.

Évolutions :

Après avoir acquéri l’expérience professionnelle, un skipper peut prendre la responsabilité d’une entreprise de vente ou de location de navires de plaisance. Comme il peut aussi devenir chef de base nautique ou se diriger vers l’enseignement et la formation, à condition d’obtenir les diplômes correspondants.

Salaires

Le skipper est recruté sur contrat de transport de passagers ou sur contrat de convoyage par des organismes ou des particuliers. Sa rémunération dépend de la destination, de la durée du trajet, de la taille du voilier et du nombre de passagers (200 € environ par jour pour un convoyage).

Le Centre de Formation Francilien des Sports Nautiques est une association à but non lucratif créée en 2004 avec le soutien du Conseil Régional et de la Direction Régionale de Jeunesse et Sports afin de répondre aux besoins de développement des activités nautiques en Ile de France.

Cette structure de formation, unique dans le paysage sportif francilien est administrée par les ligues et comités régionaux des fédérations de canoë-kayak, de voile, de ski nautique et d’aviron.

Ses missions :

  • Proposer des parcours individualisés de formations communes aux métiers des sports nautiques.
  • Organiser et planifier ces formations sous le rythme de l’alternance.
  • Proposer en accord avec les différents partenaires, les modalités de financement de ces formations.
  • Assurer le suivi et le soutien des stagiaires en formation.

C’est obligatoire d’avoir un brevet de capitaine de 200 voiles de niveau bac et pour ce , le passage par la direction interrégionale de la Mer est primordiale.

Niveau de formation

Bac + 2, Bac + 3

Type de formation

  • BPJEPS activités nautiques
  • brevet de capitaine de 200 voiles de niveau bac
  • CAP réparation

Check out our jobs site!

view jobs and stages and post your resume on stage-jobs.students.ma

Check out our jobs site!

view jobs and stages and post your resume on stage-jobs.students.ma

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton « éditer » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.