administrateur judiciaire

0
1457
administrateur judiciaire.students.ma
administrateur judiciaire.students.ma

Une entreprise est dans l’impossibilité de payer ses dettes ? L’administrateur judiciaire, nommé par le tribunal, la prend sous sa responsabilité et s’efforce de la sauver. Cet auxiliaire de justice est un spécialiste du droit et de la gestion.
Fonctions :
Conseiller les entreprises, L’administrateur judiciaire a pour première mission le conseil aux entreprises qui rencontrent des difficultés financières, dans le cadre de procédures de prévention (conciliation et mandat ad hoc). Il aide les dirigeants à renégocier leurs dettes, à trouver des partenaires…
Diagnostiquer et assister, Lorsqu’une entreprise ne peut plus faire face au remboursement de ses dettes, une procédure judiciaire est engagée par le tribunal. L’administrateur judiciaire prend alors l’entreprise sous sa responsabilité afin qu’elle poursuive son activité ou soit reprise par de nouveaux actionnaires.
Pour mener à bien sa mission, il établit un diagnostic complet de la société et assiste le chef d’entreprise dans la gestion de ses biens. Il élabore un plan de sauvegarde ou de redressement, voire de cession.
Proposer des solutions
À l’issue de la période d’observation, l’administrateur présente des solutions au tribunal. Si ce dernier est favorable à la poursuite de l’activité de la société, l’administrateur négocie avec les banques un remboursement échelonné des dettes dans le temps. Si l’entreprise est, en partie ou totalement, reprise par un autre dirigeant, il se charge de régler les formalités liées à la vente. Lorsque toutes les mesures de sauvegarde ont échoué, le tribunal ordonne la liquidation de la société et fait intervenir un mandataire judiciaire.
Profil :
Juriste et gestionnaire, Outre des connaissances approfondies en droit (commercial, civil, social, fiscal), ce métier exige des compétences complémentaires en gestion, en finance et en comptabilité.
Négociateur et conciliateur, l’étude de dossiers et de colonnes de chiffres est loin de constituer l’essentiel des activités. Audiences au tribunal, rendez-vous avec les chefs d’entreprise, rencontres avec les représentants du personnel, les banques, les experts-comptables, les avocats des entreprises, etc. occupent également les journées de l’administrateur judiciaire. Si sa capacité d’analyse de la situation commerciale et financière de l’entreprise est essentielle, il doit aussi savoir communiquer dans un esprit de conciliation, de recherche d’accord entre l’entreprise et ses créanciers.
Tact et diplomatie, qu’il intervienne comme conseil, pour épauler un chef d’entreprise, ou dans un établissement en pleine crise, il doit faire preuve d’une grande capacité d’écoute et d’adaptation pour gérer des situations critiques. Tact et diplomatie, patience et compréhension sont autant de qualités exigées dans cette fonction. Les décisions sont lourdes de conséquences : à lui de les expliquer à ses interlocuteurs et de les faire accepter.