Agent général d’assurances

0
880
Agent général d'assurances
Agent général d'assurances

À la tête d’une agence d’assurance, l’agent général est mandaté par une société d’assurances qui lui apporte un soutien commercial, mais dont il n’est pas salarié. Il vend et gère des produits d’assurance. Sa fonction de conseiller est primordiale.
Fonctions :
L’agent général d’assurances est un travaileur indépendant. Il organise librement son agence, qui a pignon sur rue, mais exerce son métier en cohérence avec la société mandante de son agence (contrairement au courtier d’assurance qui lui n’est lié à aucune compagnie particulière).
Ses activités essentielles consistent à conseiller ses clients (professionnels et particuliers) après avoir établi un diagnostic des risques pour lesquels ils souhaitent être assurés. Il propose les garanties adaptées à ces risques et rédige les contrats qui précisent dans les moindres détails les tenants et aboutissants des obligations des parties.
Il suit l’évolution de la situation personnelle ou professionnelle de ses clients afin d’adapter en conséquence telle ou telle clause des contrats. En cas de sinistre, il procède au versement des indemnités prévues dans les contrats et mandate un expert si besoin est.
L’agent général peut aussi être spécialisé dans la prévoyance et la gestion de patrimoine pour des clients à hauts revenus.
Il administre et gère son entreprise en toute autonomie, recrute, forme et anime lui-même son équipe de collaborateurs, qui peut compter un conseiller en assurances-finance dont la mission est de prospecter de nouveaux clients dans un secteur géographique donné. Si 80% des agents généraux ont au moins un salarié, seuls 3% d’entre eux en compte au moins 5.Il développe aussi des actions marketing et des programmes de fidélisation de clientèle.
L’agent général exerce un métier de bureau, donc le plus souvent sédentaire, mais il lui arrive d’aller sur le terrain, en clientèle. Il détermine lui-même ses horaires de travail.
Si le métier recrute, il ne le fait que par la reprise de clientèle(coût 16 000 € en moyenne).
Formation :
Une fois choisi par la compagnie d’assurances, l’agent général d’assurance suit une formation « maison » d’environ 600 heures. A l’issue de cette dernière, il obtient la carte professionnelle, sésame indispensable pour exercer.
Différents cursus techniques et professionnels préparent aux métiers de l’assurance, principalement après un bac S, ES, voire L ou STMG. Une expérience dans le domaine est une condition siné qua non pour accéder au métier.
Au niveau bac + 2 :
– BTS assurance,
– BTS NRC (négociation et relation client),
– BTS MUC (management des unités commerciales),
– DEUST banques : organismes financiers et de prévoyance (Ecole d’économie à l’Université d’Auvergne),
– DUT CJ (carrières juridiques),
– DUT TC (techniques de commercialisation) + stage.