Archéologue

0
1266

L’archéologue a pour mission d’étudier l’Homme depuis la Préhistoire jusqu’à l’époque contemporaine à travers sa technique grâce à l’ensemble des vestiges matériels ayant subsisté et qu’il est parfois nécessaire de mettre au jour (outils, ossements, poteries, armes, pièces de monnaie, bijoux, vêtements…etc.)
L’archéologue, dans une approche diachronique, acquiert donc l’essentiel de sa documentation à travers des travaux de terrain, son travail est donc principalement manuel hors qu’il utilise aussi la documentation comme support a condition qu’elle soit matériellement disponible.
Fonctions :
L’archéologue est souvent spécialisé dans l’étude d’une période précise de l’histoire qu’il doit connaître sur le bout des doigts. À la manière d’un enquêteur, l’archéologue utilise les indices qu’il trouve en effectuant des fouilles, qu’il s’agisse d’objets (tessons, clous, bijoux…) ou de traces laissées par l’homme dans le paysage (sépultures, routes, fours…). Ces découvertes sur le terrain sont ensuite étudiées et permettent petit à petit de reconstituer le passé de civilisations aujourd’hui disparues.
Rôle de l’archéologue
• Réaliser les recherches documentaires préalables aux fouilles. Effectuer des sondages et définir une méthodologie sur le terrain en combinant les informations récoltées en amont et les informations préliminaires récoltées sur le terrain.
• Si l’archéologue est en charge d’un chantier de fouilles archéologiques, il doit mettre en place une équipe et répartir les tâches en fonction des spécialités.
• Savoir gérer la durée d’un chantier et le budget qui l’accompagne.
• Récolter, identifier et inventorier précisément chaque élément trouvé.
• Savoir établir des plans de coupe et de masse d’un site afin d’y positionner tous les indices.
• Savoir analyser les résultats des fouilles pour en effectuer la synthèse, et les diffuser sous forme de publications

Profil :
– L’archéologue est à la fois un homme de terrain et un chercheur. Il est aussi à l’aise dans un laboratoire de recherche que sur un chantier de fouilles archéologiques.
– Spécialisation généralement dans une époque précise de l’histoire,
– L’archéologue est par nature curieux et patient.
– Il doit être patient pour faire face aux chantiers qui durent longtemps dans des conditions parfois non favorables
– Curieux et ouvert à toutes les hypothèses,
– l’archéologue est aussi capable de travailler dans l’urgence, et la rapidité lors de fouilles préventives par exemple. Dans le cas de construction de parkings, de ponts ou bien encore d’une ligne de TGV,
– Lorsqu’il supervise un chantier, l’archéologue doit posséder de bonnes qualités humaines,
– un esprit rigoureux et parfaitement organisé