Antiquaire

0
1057
Antiquaire.students.ma
Antiquaire.students.ma

Passionné d’objets d’art, l’antiquaire acquiert, restaure et revend des meubles, tableaux ou objets de décoration anciens Brocanteur.
Comment devenir Antiquaire ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération…

Fonctions:
L’antiquaire chine et cherche des objets anciens qu’il revendra ensuite. Pour cela, il arpente les salles de vente, les vide-greniers, les successions, les salons professionnels… Il doit être le premier sur place, parfois très tôt le matin, pour dénicher les meilleures pièces.
Contrairement au brocanteur, l’antiquaire ne vend que des pièces référencées.
Il peut être amené à faire appel à un expert en art pour s’assurer de l’authenticité d’un objet, et à en savoir plus sur sa provenance historique et géographique.
S’il possède un atelier de restauration, il nettoie, répare et remet en l’état certains objets achetés. Dans le cas de restaurations complexes ou coûteuses, il peut aussi faire appel à un artisan d’art (relieur-doreur, céramiste, bronzier, lustrier, etc.).
Il accueille les clients dans sa boutique, les conseille et les informe.
Il se charge de la gestion administrative et de la comptabilité de son commerce.
Afin d’éviter le recel, il tient un livret de police où il décrit les objets acquis, et note le nom et les coordonnées du vendeur.
Brocanteur, antiquaire brocanteur

Profil :
L’antiquaire est d’abord un passionné d’histoire de l’art. Il est souvent spécialisé dans un domaine ou une époque (ébénisterie, armurerie, jouets, objets d’art du XVIIe siècle…). Mais il est également commerçant. Il connaît donc parfaitement les réglementations et les fluctuations du marché de l’art. Il maîtrise également les techniques de vente.
Curiosité, intuition et sens de l’observation sont d’autres qualités nécessaires à l’antiquaire, toujours à la recherche de la perle rare.
Enfin, la maîtrise de l’anglais est un plus, elle permet de s’exporter à l’international.