Ergothérapeute

0
956
Ergothérapeute.students.ma
Ergothérapeute.students.ma

L’ergothérapeute est un rééducateur qui s’occupe de personnes souffrant d’un handicap moteur ou neuropsychologique. L’ergothérapie est fondée sur l’exercice d’une activité artistique ou manuelle. Objectif : récupérer de l’autonomie.
Fonctions :
Après avoir analysé le handicap de la personne, l’ergothérapeute apporte les aides techniques nécessaires à l’autonomie de la personne : aménagement du mobilier, communication, habillage, hygiène, alimentation.
Pour ce faire, il peut utiliser des mises en situation d’activité ou de travail proches de la vie quotidienne, devenant ainsi une sorte d’interface entre la personne handicapée et son environnement. Il peut aussi concevoir et réaliser l’appareillage qui facilitera l’accès à l’autonomie de la personne.

L’ergothérapeute travaille avec tous les publics : enfants, adultes, personnes âgées. Il intervient sur prescription médicale au sein d’équipes interdisciplinaires dans les services de neurologie, de traumatologie, de rhumatologie, de psychiatrie ou de pédiatrie des hôpitaux.
Il exerce aussi dans les centres de rééducation et de réadaptation, les structures médico-sociales, les centres de post-cure et les établissements pour personnes âgées.
En dehors du secteur paramédical, les ergothérapeutes peuvent travailler avec des spécialistes en design industriel, mobilier, en ergonomie, avec des consultants en marketing ou encore des urbanistes pour réfléchir à une meilleure prise en compte des handicapés dans l’espace public.
Ils peuvent intervenir dans le processus de conception de produits industriels à usage domestique (ascenseurs, sanitaires).
Dans le même esprit, les assurances sollicitent les ergothérapeutes dans le cadre d’expertises pour évaluer un préjudice subi et déterminer les indemnités des personnes handicapées après un accident.
Formation
Obligatoire pour exercer, le diplôme d’Etat (DE) d’ergothérapeute est difficile à décrocher. La sélection à l’entrée des écoles est sévère. Même si un bac toute filière permet de se présenter aux concours des écoles, les bacs S ou ST2S sont recommandés.
Pour ceux qui ne possèdent pas le bac, une expérience professionnelle de 5 ans est demandée pour se présenter au concours.
Le concours comprend des épreuves de biologie et de physique, de français et des tests psychotechniques.
Les études durent 3 ans (équivalent à une licence).