Ostéopathe

0
888
Ostéopathe-students.ma
Ostéopathe-students.ma

L’ostéopathe soigne toutes sortes de dysfonctionnements : rhumatismes, mal de dos, troubles ORL, problèmes digestif, urinaire… Et cela grâce à ses mains. L’ostéopathe diagnostique et traite par manipulation, palpation et massage.
Description métier
La grande majorité des ostéopathes opèrent en cabinet privé. Chaque consultation débute par une série de questions au patient. L’ostéopathe recueille le maximum d’informations sur les troubles ou douleurs décrites et fait le bilan des antécédents et traitements médicaux du patient (maladies, accidents, opérations, traumatismes…).
Il incite ce dernier à fournir une description précise des symptômes ressentis.
Le praticien passe ensuite à la phase active de son acte thérapeutique en pratiquant des palpations et massages lents et minutieux. Il recherche les points de blocage ou douloureux sur des membres, des articulations, des viscères, sur la colonne vertébrale.
Dans certains cas il a recours à des rotations, des tractions, des poussées ou des étirements sans aucune violence gestuelle. Ce professionnel de santé n’utilise que ses mains et le toucher pour diagnostiquer et traiter un mal occasionnel ou récurrent. Il détecte les tensions.
L’ostéopathe est surtout consulté pour des problèmes d’origine vertébrale (lombalgie), des entorses, tendinites, mais aussi de stress ou suite à une opération chirurgicale. Il traite également des troubles digestifs, ORL ou urinaires.
Sa clientèle est donc diversifiée et ne comprend pas que des sportifs ou des représentants de métiers “physiques”. Les horaires de travail d’un ostéo correspondent aux heures d’ouvertures de son cabinet. Elles ne sont pas forcément régulières.
L’activité d’ostéopathe est aujourd’hui très concurrentielle dans la mesure ou le nombre de praticiens a considérablement augmenté. Entre 2010 et 2016, il est passé de 10 000 à 24 000 !
Formation :
Pour devenir ostéopathe, il faut obtenir le DO (diplôme d’ostéopathe). Ce diplôme se prépare sur 5 ans au sein d’un établissement agrée par le ministère de la Santé.