Pilote d’avion

0
1453

introduction :

Le pilote de ligne assure le transport de voyageurs ou de marchandises pour des compagnies aériennes.

Description métier :

Le pilote d’avion prépare dans un premier temps le dossier technique de vol (météo, routes, quantité de carburant à embarquer, données techniques de l’avion…). Il assure le pilotage de l’avion en veillant au bon déroulement du vol en liaison avec les services au sol (contrôleurs aérien, personnels commerciaux, techniques…), de la gestion de l’équipage (copilotes, chef de cabine, hôtesses de l’air et stewards) et au respect des règles commerciales de la compagnie pour répondre aux attentes des passagers (service, ponctualité, régularité…).
Au début de sa carrière, le navigant technique assure les fonctions de copilote puis par la suite peut évoluer vers les fonctions de commandant de bord.
Ses qualités : un pilote d’avion doit être rigoureux, disponible, et doté d’une excellente résistance physique et mentale.

Études / Formation :

Il existe deux filières pour devenir pilote d’avion dans le civil.

– La filière civile d’Etat dépend de l’Ecole nationale de l’aviation civile (ENAC). Elle est accessible après un concours très sélectif. Il existe 3 concours.

  • Le concours EPS/S (voie la plus connue) s’adresse à des candidats n’ayant aucune connaissance ou compétence aéronautique. Il est ouvert aux titulaires de classes prépa, licences, BTS, DUT ou diplômes équivalents ayant entre 16 et 23 ans. La formation gratuite  théorique et pratique dure 24 mois. Quelques dizaines de places chaque année.
  • Les 2 autres voies de concours s’adressent à des candidats disposant de connaissances théoriques (concours EPL/U) ou de connaissances théoriques et pratiques (concours EPL/P). Pour le concours EPL/U il faut avoir entre 17 et 28 ans et posséder les certificats du brevet théorique  de pilote ligne ATPL/A. Pour le concours EPL/P il faut avoir entre 18 et 30 ans et posséder les certificats des brevets théorique de pilote de ligne ATPL(A) et la licence CPL(A).

– La filière privée forme des pilotes professionnels, qui peuvent devenir ensuite pilote de ligne. Pour devenir pilote professionnel différentes licences et qualifications sont nécessaires à certains types de vols.

A chaque étape de formation correspond un type d’exercice du métier : licence de pilote professionnel, qualification IFR, MCC, qualification QT multi-pilote….

Toutes les formations, qui comprennent des épreuves théoriques et pratiques sont très coûteuses en raison du nombre important d’heures de vol qu’elles impliquent.

Évolutions :

Les pilotes peuvent se réorienter dans différents domaines de l’aéronautique ou de l’aviation civile. Ils exercent alors des fonctions de conseiller technique ou d’expert auprès de compagnies aériennes, de constructeurs ou de sociétés d’assistance.

Salaires

Les salaires des pilotes varient en fonction de plusieurs paramètres : Compagnies aériennes, la taille des avions, les distances et  l’expérience du pilote.

Généralement, un copilote débutant reçoit un salaire mensuel de l’ordre de 3 500 € brut . 6 000 € environ après 6 ans.

Un commandant de bord (après de nombreuses années) 17 000 € en moyenne.

L’Académie Internationale Mohammed VI de l’Aviation Civile (AIMAC), est un établissement d’enseignement supérieur créé en 2000 par le roi Mohammed VI dans le but de former des ingénieurs, des contrôleurs aériens, et des électroniciens. Placé sous l’autorité de l’Office national des aéroports et la tutelle du Ministère de l’équipement et du Transport, l’enseignement dispensé par l’Académie est fondé sur les normes et pratiques recommandées de l’Organisation de l’aviation civile internationale.

En 2006, la formation d’ingénieur conduit au diplôme d’ingénieur d’État au sein de L’AIAC, reconnu par le conseil national des titres et visé par l’Université de Casablanca conformément aux dispositions de la Loi no 01.00 portant organisation de l’enseignement supérieur. Depuis l’AIAC forme des ingénieurs dans le domaine du Génie Industriel et Productique, Génie Informatique et Génie Électrique Électronique et Télécom.

L’École nationale de l’aviation civile ou ÉNAC est l’une des 210 écoles d’ingénieurs françaises habilitées à délivrer un diplôme d’ingénieur.

Fondée le , elle a pour mission d’assurer la formation initiale et le perfectionnement des cadres et principaux acteurs de l’aviation civile. Elle a le statut d’établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle du ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement5, elle est membre de la conférence des grandes écoles, membre associé de l’université de Toulouse, membre du pôle de compétitivité Aerospace Valley, du groupement des écoles d’aéronautique.

L’ÉNAC assure plusieurs formations orientées vers le domaine de l’aéronautique civile et en particulier vers les activités du transport aérien : compagnies aériennes, aéroports, équipementiers, construction aéronautique et spatiale, administrations et organismes français et internationaux de l’aviation civile. L’école propose environ 25 programmes de formations différents, incluant des formations d’ingénieurs, de contrôleurs aériens, de pilotes de ligne, de gestionnaires, de techniciens supérieurs (TSEEAC et TSA) et d’instructeurs avions

Niveau de formation

Bac + 7

Type de formation

  • Ingénieur d’état
  • Diplôme pilote de ligne

Check out our jobs site!

view jobs and stages and post your resume on stage-jobs.students.ma

Check out our jobs site!

view jobs and stages and post your resume on stage-jobs.students.ma

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton « éditer » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.