Pilote de chasse

0
6765

introduction :

Le pilote de chasse exécute des missions aériennes en escadron de chasse, sur une base aérienne opérationnelle (combat, dissuasion, interception, reconnaissance….)

Description métier :

De prime à bord, le pilote de chasse est un officier et un ingénieur de l’Armée de l’air. Il mène des missions multiples : protection du territoire, interception, opérations extérieures, dissuasion nucléaire supériorité aérienne,  renseignement, appui au sol.

Quelle que soit l’opération qui lui est donné, le pilote de chasse prend connaissance de sa mission (briefing), s’assure que son appareil est opérationnel, pilote son avion pour une mission d’entraînement, de surveillance, de reconnaissance, d’interception, d’intervention au sol. Et dès l’entré à sa base, il fait rapport de sa mission à sa hiérarchie (débriefing). Outre un avion à réaction les « outils de travail » du pilote sont hyper-techniques : armements (tirs, missiles et bombes), équipement électronique et informatique (laser, radar, caméra).

La pilote de chasse travaille en collectif dans son unité ou escadrille, au sol ou dans l’espace aérien. Son métier demande une grande capacité d’adaptation aux nouveaux matériels et engins qu’il doit apprendre à maîtriser en permanence.

Études / Formation :

Devenir pilote de chasse nécessite :
– Une formation militaire initiale commune aux élèves officiers qui dure 17 semaines.
– Une formation de pilote de chasse qui dure 4 ans.

La formation rémunérée est délivrée par l’Ecole de l’air de Salon de Provence (officier-ingénieur). Accès par concours CPGE après une classe prépa (filières maths-physiques, physique-chimie, Physique-sciences de l’ingénieur). Il faut être de nationalité française, être âgé de 22 au plus et apte médicalement.

Évolutions :

Tout au long de sa carrière, le pilote de chasse peut évoluer selon deux voies hiérarchiques :

Hiérarchie fonctionnelle

Le pilote peut devenir chef de patrouille, c’est-à-dire qu’il va diriger des formations de plusieurs avions pour accomplir des missions aériennes. C’est la principale perspective d’évolution du pilote sous contrat. Mais il peut aussi devenir instructeur, en école ou en escadron. Le pilote officier de carrière pourra lui devenir par la suite commandant d’escadrille, et gèrera les missions de ses pilotes.

Progressivement, le pilote officier de carrière va abandonner ses missions opérationnelles pour se consacrer au commandement. Il pourra effectuer un séjour en état-major, diriger une base aérienne, ou encore assurer des fonctions de support de l’armée comme les ressources humaines.

Il est possible par concours interne pour un officier sous contrat d’intégrer le corps des officiers de carrière, et de suivre ainsi leur évolution de responsabilités.

Hiérarchie organisationnelle

Ce sont les grades militaires. Au sortir de la formation, les pilotes sont affectés en escadrons au grade de sous-lieutenant.

Les officiers sous-contrat deviennent lieutenant, puis capitaine au grès de leur ancienneté. Ils peuvent éventuellement accéder au grade de commandant.

Les officiers de carrière pourront évoluer plus haut dans la hiérarchie, jusqu’aux grades de lieutenant-colonel puis colonel. Les meilleurs d’entre eux pourront devenir des officiers généraux.

Salaires

L’élève officier (aspirant) à l’École de l’air reçoit une solde mensuelle de 1 400 €. À sa sortie de l’école, en tant qu’officier avec le grade de lieutenant il touche 2 800 € mensuels net (environ) en comptant l’indemnité pour services aériens. Ce chiffre évolue parallèlement au grade.

L’École royale de l’air de Marrakech est une prestigieuse école militaire marocaine formant des officiers aviateurs, située à Marrakech et créée en 1970. La durée de formation est de trois ans, après avoir validé les classes préparatoires MPSI/MP et réussi le CNC.

Spécialités :

Outre son diplôme d’officier militaire des forces armées royale (FAR) de grade sous-lieutenant, le lauréat obtient un diplôme d’ingénieur d’Etat dans une des spécialités suivantes:

  • Génie télémécanique
  • Génie mécanique – Avions
  • Pilote des Forces royales de l’air (FRA) :
    • Pilote de chasse
    • Pilote d’hélicoptère
    • Pilote d’avion de transport

Niveau de formation

Bac + 7

Type de formation

  • Ingénieur d’état
  • Officier militaire des Forces armées royales (FAR) de grade sous-lieutenant
  • Pilote de chasse

Check out our jobs site!

view jobs and stages and post your resume on stage-jobs.students.ma

Check out our jobs site!

view jobs and stages and post your resume on stage-jobs.students.ma

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton « éditer » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.