Pilote militaire d’hélicoptère

0
5088

introduction :

Le pilote militaire d’hélicoptère est responsable du plan de vol, de la maîtrise et de la sécurité de son appareil. Intégré au sein d’une escadrille, il est amené à réaliser différents types de vols (combat, de nuit, aux instruments).

Description métier :

Des trois armées (terre, air, marine), c’est, de loin, l’armée de terre qui dispose du plus grand nombre d’hélicoptères regroupés dans l’aviation légère de l’armée de terre. Le pilote de cette dernière participe au combat des forces terrestres en s’affranchissant des contraintes du terrain.

Aux ordres d’un chef de bord, il assure toutes les manœuvres de l’hélicoptère pour permettre la mise en œuvre des systèmes d’armes : attaque, appui protection, reconnaissance sauvetage.
Le pilote militaire d’hélicoptère est responsable de la sécurité de l’appareil. Il maîtrise sa trajectoire durant les phases de déplacement tout en participant à l’utilisation des armes embarquées pour le combat : canons, lances missiles, roquettes…

Études / Formation :

La filière d’officier sous contrat pilote est ouverte aux titulaires d’un baccalauréat minimum et ayant satisfait aux critères de sélection et d’aptitude. Il faut avoir entre 18 et 32 ans.

L’officier sous contrat pilote signe un contrat initial de 10 ans (renouvelable une fois).

La formation s’organise en trois temps :
– une formation initiale : dès votre incorporation, vous suivrez une formation initiale militaire d’une durée de 14 semaines pour maitriser les bases du métier de soldat et de l’officier
– une formation de spécialité de 15 mois à l’école de l’aviation légère de l’armée de terre
– une formation de filière de 30 à 52 semaines en fonction de la spécialité choisie (manœuvre et assaut, appui et destruction, reconnaissance et attaque) .

Évolutions :

Le pilote d’hélicoptère de l’armée de terre est un officier. Il débute comme pilote de combat puis, avec l’expérience il peut devenir chef de bord, chef de patrouille, moniteur en école de formation ou en régiment, voire commander une escadrille.

Dans le civil des secteurs comme l’agriculture, la sécurité civile, le tourisme, le transport utilisent également les services de pilotes d’hélicoptères. Des reconversions sont donc possibles pour des anciens pilotes militaires.

Salaires

Le salaire dépend du grade, de la situation familiale. Mais généralement de 1 800 € à 2 400 € net (1689 € pour un sous lieutenant, 1 852 € pour un lieutenant, 2 458 € pour un capitaine).

Une indemnité mensuelle pour services aériens du personnel navigant peut atteindre 50 % de la solde de base et s’ajoute au salaire.

L’École royale de l’air de Marrakech est une prestigieuse école militaire marocaine formant des officiers aviateurs, située à Marrakech et créée en 1970. La durée de formation est de trois ans, après avoir validé les classes préparatoires MPSI/MP et réussi le CNC.

Spécialités :

Outre son diplôme d’officier militaire des forces armées royale (FAR) de grade sous-lieutenant, le lauréat obtient un diplôme d’ingénieur d’Etat dans une des spécialités suivantes:

  • Génie télémécanique
  • Génie mécanique – Avions
  • Pilote des Forces royales de l’air (FRA) :
    • Pilote de chasse
    • Pilote d’hélicoptère
    • Pilote d’avion de transport

Niveau de formation

Bac + 7

Type de formation

  • Ingénieur d’état
  • Officier militaire des Forces armées royales (FAR) de grade sous-lieutenant
  • Pilote militaire d’hélicoptère

Check out our jobs site!

view jobs and stages and post your resume on stage-jobs.students.ma

Check out our jobs site!

view jobs and stages and post your resume on stage-jobs.students.ma

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton « éditer » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.