responsable de formation

0
965
responsable de formation،students.ma
responsable de formation،students.ma

Améliorer les compétences des salariés et répondre à leurs attentes, l’enjeu est de taille pour les entreprises, soucieuses de rester compétitives. Le responsable de formation occupe donc un poste stratégique au sein des ressources humaines.
J’ai le sens du contact,
J’aime organiser, gérer
Fonctions :
L’enjeu : la compétitivité
 » Se former tout au long de la vie  » : le slogan est plus que jamais d’actualité. À la fois pour fidéliser leur personnel et rester compétitives, les entreprises investissent dans le développement des compétences. C’est au responsable de formation que revient ce chantier ambitieux qui repose sur un environnement légal, réglementaire et conventionnel complexe et en perpétuel mutation.
Analyser et évaluer les besoins
Tout d’abord, le responsable de formation analyse les besoins pour établir des modules de formation, rédige un cahier des charges, sélectionne les intervenants extérieurs et évalue ensuite les prestations. Et cela, dans un budget qu’il doit faire accepter à la direction et aux partenaires sociaux. Négocier fait partie de ses missions.
Du coaching
De plus en plus souvent, le responsable de formation joue un rôle de consultant interne : à lui d’interroger le fonctionnement de son organisation et d’élaborer des référentiels de compétences. Il doit également mettre au point des entretiens d’objectifs et de progrès avec les salariés. Qu’attend-on d’un employé ? Quels sont les moyens d’évaluation ? Le responsable de formation est ainsi amené à accompagner individuellement les personnels.
Profil :
Une éthique sans faille
Dans ce métier, une grande discrétion est de rigueur. Pour être crédible et gagner la confiance des salariés, le responsable de formation ne doit pas être perçu comme un juge chargé de  » faire son rapport  » à la direction. Il doit être capable de trouver le bon compromis entre les intérêts de l’entreprise et ceux du salarié. Plus encore que d’autres fonctions des ressources humaines, celle-ci exige une éthique sans faille. Il faut aussi être pédagogue, créatif et organisé, et posséder une capacité certaine à communiquer, convaincre et négocier.
Des compétences élargies
Un professionnel de la formation doit posséder une bonne culture juridique ainsi qu’une bonne compétence en matière budgétaire et en gestion de projets. Enfin, une bonne maîtrise de l’informatique s’impose pour évoluer au rythme des nouveaux outils liés aux systèmes d’information.
Une bonne culture d’entreprise
Le responsable de formation possède en outre une bonne connaissance du secteur professionnel de son entreprise et de son organisation interne. Il doit s’imprégner de la culture et des usages de l’entreprise pour s’imposer auprès des directeurs opérationnels et proposer des formations pertinentes.