Dispatcheur

0
1064

introduction :

Le dispatcheur est un organisateur de transports. C’est un spécialiste de la logistique. Il supervise et contrôle l’acheminement en amont et la livraison des marchandises avec le souci de la meilleure rentabilité possible.

Description métier :

Selon les entreprises, on désigne le dispatcheur sous les termes de directeur d’exploitation, chef de camionnage ou de trafic.

Dans une entreprise de transport, il étudie l’ordre de l’expéditeur qui a fabriqué la marchandise à transporter : destinations, délais de livraison, distances, conditions de circulation, tonnages, valeur du fret, sécurité, coûts, etc.

L’aller comme le retour doivent être pris en considération. En effet, rien n’est plus coûteux qu’un transport à vide.

Tous les éléments recueillis, il opte pour le matériel de transport le plus adapté et transmet ses propositions à l’expéditeur.

Le dispatcheur est aussi un négociateur. Il tient compte de tous les paramètres financiers de l’opération pour dégager une rentabilité suffisante pour le transporteur.

En tant que planificateur, il distribue ensuite le travail de ramassage/acheminement aux chauffeurs. Il supervise ou établit lui-même les documents administratifs, sur ordinateur, liés à l’opération : numéro de la commande, coordonnées du chauffeur, itinéraire, désignation du matériel de transport. Il contrôle le suivi de l’opération.

Grâce aux moyens modernes de communication (portable, satellite et GPS), il peut suivre sur son ordinateur la position du fret au cours du trajet.

Le dispatcheur exerce dans un bureau. L’importance des contacts avec l’extérieur exige une disponibilité adaptée aux impératifs de chaque situation. L’utilisation des outils informatiques est, bien sûr, permanente.

C’est vraiment un gestionnaire d’équipe aux nerfs solides dans un secteur ou la capacité d’improvisation devant l’inattendu et l’urgence font partie du quotidien.

A prévoir : horaires élastiques.

Métiers voisins : dispatcheur-régulateur ou dispatcheur-répartiteur dans une service de secours ou de santé (pompier, ambulance SOS médecin…) ;  dans une société de courses (coursier, taxi).

Études / Formation :

Ce métier est devenu très technique et demande une compétence pointue en gestion, organisation et logistique. Les niveaux bac pro, ou BTS sont de plus en plus exigés pour débuter :

niveau bac 
– Bac pro logistique,
– Bac pro transport,

niveau bac + 2
– BTS TPL – transport et prestations logistiques,
– DUT GLT – gestion logistique et transport,
– DUT QLIO – qualité logistique industrielle et organisation,

niveau bac + 3
– Licences pro : logistique de distribution Pau ; logistique et qualité Nantes ; management des transports et de la distribution options : gestion des réseaux ferrés, management de la chaine logistique Cergy, Evry…
www.orientation-pour-tous.fr rubrique SCUIOP.

A noter : des formations professionnelles dispensées par des écoles spécialisées dans les métiers du transports sont accessibles en formation initiale ou en formation continue par des établissements liés aux organisations professionnelles comme Aftral ou Promotrans. Elles s’échelonnent du niveau bac au niveau bac + 5 ou 6.

Évolutions :

Le poste de dispatcheur dans une entreprise de transport est déjà un poste d’encadrement et de responsable, en partie, de la viabilité économique de la structure.

Soit l’entreprise est assez grande et le dispatcheur peut progresser au sein de l’équipe de direction, soit la taille de l’entreprise est trop artisanale et la progression en termes de responsabilités et de carrière ne peut se faire qu’en faisant valoir un CV professionnel auprès d’autres employeurs potentiels.

Salaires

Le salaire d’un dispatcheur débutant est fonction de l’entreprise et de son niveau de qualification initial.

A bac + 2, il peut compter sur un salaire mensuel brut de 1 600 €.

Avec l’équivalent d’un master ou d’une maîtrise il peut espérer un salaire mensuel compris dans la fourchette 2 100 €/2 600 €.

Un ingénieur logisticien débutant est rémunéré sur une base aux alentours de 2 900 € mensuels. Dans certaines entreprises un salaire de l’ordre de 3 300 € n’est pas impossible.

En 50 ans, l’Université de Nantes a porté la formation, l’innovation et la recherche au plus haut niveau. Aujourd’hui, elle se fait remarquer, tant en France qu’à l’étranger, par l’intensité de son développement.

Cette ambition s’incarne dans nos succès les plus révélateurs comme les plus modestes et dans le dynamisme de nos personnels qui s’investissent au quotidien dans leur établissement.

L’université de Cergy-Pontoise est une université française située dans le département du Val-d’Oise et la région Île-de-France. Elle est implantée principalement dans les villes de Cergy, de Pontoise et de Neuville-sur-Oise, et dispose d’un total de douze sites. C’est l’une des cinq universités de l’académie de Versaillesn 1.

Elle est créée en 1991 dans le cadre des universités nouvelles à partir d’implantations universitaires plus anciennes, ouvertes à partir de 1989. L’établissement intègre le pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) de Cergy-Pontoise Val-d’Oise lors de sa création en 2006, et passe aux compétences élargies en 2009.

L’établissement dispense des formations dans les domaines des arts-lettres-langues, du droit-économie-gestion, des sciences humaines et sociales et des sciences et technologie, ainsi que des préparations à des concours à quelques 11 338 étudiants.

Ses activités de recherche sont assurées par quelque 500 enseignants-chercheurs et 350 doctorants, et elles sont structurées autour de quatre pôles : « étude des matériaux et sciences expérimentales », « analyse, modélisation et management de systèmes complexes », « technologies de l’intelligence embarquée » et « transferts culturels et transmission des savoirs ».

L’université d’Évry-Val-d’Essonne (UEVE) est une université française située dans le département de l’Essonne et la région Île-de-France. Elle est créée en 1991 dans le cadre des universités nouvelles à partir d’implantations universitaires plus anciennes. En janvier 2007, l’établissement décide de participer au pôle de recherche et d’enseignement supérieur UniverSud Paris.

L’université est membre du pôle scientifique Évry Val-de-Seine (PSEVS) et de plusieurs pôles de compétitivité nationaux et mondiaux tels qu’ASTech, Medicen santé, System@tic, Finance Innovation et Cap Digital. Elle développe aussi de nombreux partenariats dans le cadre des domaines d’intérêt majeur (DIM) de la région Île-de-France.

Niveau de formation

Bac, Bac + 2, Bac + 3

Diplôme obtenu

Dispatcheur

Check out our jobs site!

view jobs and stages and post your resume on stage-jobs.students.ma

Check out our jobs site!

view jobs and stages and post your resume on stage-jobs.students.ma

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton « éditer » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.