Ergonome

0
1094

introduction :

L’ergonome a pour mission d’améliorer les conditions de travail afin de garantir la santé physique et moral de tout le personnel.

Description métier :

 

Traditionnellement, l’ergonome travaille à la prévention des accidents et à l’amélioration des conditions de travail dans l’entreprise.

Il intervient lorsque les conditions de production sont jugées dangereuses ou pénibles (produits toxiques, bruits, poussières, chaleur, horaires…).

Il va sur le terrain, observe l’environnement, examine comment les gens travaillent, y compris les gestes et attitudes corporelles. Il interroge les salariés pour évaluer l’éventuel écart qui existe entre la réalité du travail et la description qu’ils en donnent.

Il peut avoir recours à la prise de vue (vidéo, photos, enregistrement d’événements) pour étudier les postures et les conditions de travail.

A partir de ces éléments, il établit un diagnostic et propose des solutions si problème il y a. Il analyse la situation et fait des recommandations de manière à réduire les nuisances et à améliorer les conditions de travail.

Depuis quelques années, son champ d’action s’est élargi et de nouvelles tâches lui sont confiées. On fait appel ainsi à lui pour établir, en collaboration avec des cadres et des ingénieurs, des définitions de poste dans le but de réorganiser un service, d’introduire de nouvelles machines ou de nouveaux circuits informatiques.

Il participe également à des programmes d’aménagement, de rénovation ou de construction de bâtiments ou de locaux de travail, où sont pris en compte le confort des opérateurs, la facilité d’utilisation des matériels. Le handicap fait partie de ses missions.

L’ergonome participe aussi à l’évolution du contenu des tâches. Il intervient dans la revalorisation des postes, l’organisation d’actions de formation et la responsabilisation des opérateurs.

L’ergonome est de plus en plus sollicité pour adapter, par exemple, des logiciels aux besoins des utilisateurs ou encore faciliter l’intervention sur un appareil en améliorant les notices d’utilisation.

Pour exercer ce métier, il faut avoir un sens aigu de l’observation et un bon esprit d’analyse.

L’ergonome peut travailler seul en tant que libéral, mais aussi comme salarié dans des grandes entreprises (chimie, métallurgie, sidérurgie, EDF…) ou dans des cabinets de consultants.

 

Études / Formation :

 

L’ergonome a le plus souvent une formation universitaire (ressources humaines, psychologie, droit, santé, STAPS) ou d’ingénieurs en sciences et technologies. Niveau de formation requis : bac + 5.

Exemples :
– master en ergonomie,
– master psychologie du travail et des organisations,
– master ergonomie, ingénierie de la sécurité et des facteurs humains,
– master ergonomie, travail, formation et vie quotidienne

Le portail des ergonomes propose sur son site un annuaire des formations en ergonomie. Une quinzaine y sont recensées. Elles permettent d’obtenir le titre d’ergonome européen en exercice.

Évolutions :

Après quelques années d’expérience comme salarié dans l’industrie, l’ergonome peut s’installer à son compte ou travailler pour des consultants.

Salaires

Le salaire mensuel à l’embauche d’un ergonome débutant est compris selon les secteurs entre 1 800 et 2 000 €.

Compétences visées

L’objectif général du diplôme est de former des praticiens capables de maîtriser la conduite d’une intervention ergonomique et de participer avec efficacité à une équipe de conception dans des secteurs variés. Ces compétences supposent de :

  • maîtriser les connaissances théoriques fondatrices de la discipline (concepts théoriques de l’analyse du travail, physiologie ergonomlque, ergonomie cognitive, etc.),
  • mettre en oeuvre des méthodologies d’analyse , d’évaluation, de mesure des systèmes socio-techniques
  • savoir développer une démarche d’action raisonnée en ergonomie, en interaction avec l’ensemble des acteurs des projets.

L’université de Paris VIII, autrefois connue aussi sous le nom d’« université de Vincennes », et actuellement sous celui d’« Université Vincennes à Saint-Denis », est une université française créée en 1971. Elle est l’héritière du Centre universitaire expérimental de Vincennes, créé à l’initiative du ministre Edgar Faure pour être un foyer d’innovation ouvert au monde contemporain, ouvert le 1er décembre 1968, où se sont investis de nombreuses personnalités, parmi lesquelles Deleuze ou Foucault. Elle a été déménagée, contre la volonté de ses responsables et de ses usagers, à Saint-Denis en 1980.

Université spécialisée dans les sciences de la culture, elle accueille plus de 20 000 étudiants. Près de 900 enseignants-chercheurs y sont employés, ainsi que plus de 900 membres du personnel administratif. Y trouvent également résidence 33 équipes de recherche dont 8 associées au CNRS, 4 écoles doctorales, 1 Idefi (Creatic) et 1 LabEx (Arts-H2H). Elle est membre depuis 2014 de la Communauté d’universités et établissements Université Paris Lumières.

Niveau de formation

Bac + 5

Type de formation

– master en ergonomie
– master psychologie du travail et des organisations
– master ergonomie, ingénierie de la sécurité et des facteurs humains
– master ergonomie, travail, formation et vie quotidienne

Check out our jobs site!

view jobs and stages and post your resume on stage-jobs.students.ma

Check out our jobs site!

view jobs and stages and post your resume on stage-jobs.students.ma

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton « éditer » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.