Vétérinaire

0
1212
Vétérinaire.students.ma
Vétérinaire.students.ma

La majorité des vétérinaires soignent des animaux de compagnie. En ville ce sont chiens et chats, mais aussi oiseaux ou animaux exotiques à la mode. À la campagne, ce sont les animaux d’élevage, bovins, ovins, caprins, porcins.
Fonctions :
Ville ou campagne, le quotidien d’un vétérinaire est très différent selon son lieu de travail et sa clientèle.
Dans les cliniques vétérinaires, le rôle du professionnel consiste à prévenir les maladies, à soigner, à opérer. Presque toutes les consultations ont lieu dans le cabinet.
En zone rurale, c’est radicalement différent : le vétérinaire travaille essentiellement dans le secteur de l’élevage. Il intervient sur site dans les élevages eux-mêmes et les fermes, soit au cours de campagnes systématiques, soit à la demande expresse de l’éleveur.
Prévenir les maladies, améliorer la croissance des cheptels de bœufs, moutons, porcs ou chevaux dans les haras, voilà son quotidien. Aux côtés de l’éleveur, le vétérinaire gère aussi bien les questions d’hygiène et de nutrition que de productivité et de rentabilité. À la campagne, la pratique exige donc beaucoup de déplacements et de disponibilité.
En tant que salarié de l’industrie agroalimentaire, le vétérinaire participe à l’élaboration de nouveaux produits destinés à la consommation humaine ou animale.
Dans les laboratoires pharmaceutiques, il intervient comme spécialiste dans la fabrication de médicaments mais aussi au niveau de leur commercialisation.
Dans les parcs zoologiques ou les parcs nationaux, régionaux ou les réserves naturelles, le vétérinaire est spécialisé dans la faune sauvage. Il est aussi un conseiller et un éthologue qui se préoccupe de la conservation des espèces. Pour cela, il participe à des programmes de sauvetage, de sauvegarde ou de réintroduction d’espèces, à des projets ou programmes de veille sanitaire.
Le vétérinaire peut travailler à son compte dans un cabinet privé ou être salarié dans les industries agroalimentaires ou pharmaceutiques.
Il peut aussi être fonctionnaire car l’Etat recrute des vétérinaires inspecteur sanitaire par le biais du ministère de l’Agriculture et de la Pêche.
Enfin, les vétérinaires biologistes des armées s’assurent du contrôle alimentaire et prodiguent des soins aux chiens et chevaux.
Formation
Les études durent quatre ou cinq ans selon le niveau des candidats à l’entrée. Les candidats sont bien plus nombreux que les places offertes ! Bien sûr, l’amour des animaux ne suffit pas et pour réussir, on doit faire la preuve de la maîtrise du raisonnement scientifique et de la capacité d’intégrer une grande quantité de connaissances scientifiques et techniques.