Météorologue

0
1852

introduction :

Le météorologue est un spécialiste des phénomènes atmosphériques. Il étudie les pressions, les vents, les températures et tous les mouvements de l’atmosphère, leurs causes et leurs effets. Il établit des prévisions météo.

Description métier :

Avant que le journaliste météo n’annonce la pluie ou le beau temps à la télévision ou à la radio, il faut que toute une équipe de météorologues, ingénieurs et techniciens, établisse la prévision des jours à venir.

Pour observer et relever des données terrestres et atmosphériques sur des écrans et des graphiques, le météorologue observateur utilise des équipements sophistiqués (satellites, ordinateurs…). Il est affecté dans une station météo en métropole, en outre-mer, voire aux antipodes.

Il transmet les résultats de ses observations au météorologue ingénieur, qui les analyse et les confronte au réseau d’observation météorologique international.

Enfin, les résultats sont diffusés au grand public et aux professionnels : transports aériens, maritimes et terrestres, pêcheurs, agriculteurs, secteur du tourisme, acteurs de la santé publique…

S’il existe quelques possibilités dans le secteur privé, le météorologue est le plus souvent fonctionnaire de Météo France ou travaille pour l’armée.

Les conditions de travail sont parfois difficiles : le technicien météo doit pouvoir enchaîner des horaires en continu (mesures de nuit, jours fériés…) et, parfois, de longues périodes d’isolement.

Études / Formation :

Les techniciens et ingénieurs de Météo France sont formés principalement à l’École nationale de la météorologie (ENM), à Toulouse. Ils sont recrutés sur concours.

Pour devenir technicien supérieur

  • Technicien supérieur de la météorologie (TSM) : bac  + concours  + 2 ans à l’ENM (spécialité exploitation, instruments et installation),
  • Technicien dans le privé : BTS, DUT ou licence pro.

Pour devenir ingénieur

Les ingénieurs des travaux météo sont recrutés sur concours TPE (travaux publics de l’État) ouvert aux classes prépa MP, PC et PSI. La formation à l’ENM dure 3 ans. Le concours permet de recruter des élèves fonctionnaires et civils.
Possibilité de candidater également après une classe prépa polytechnique (CPP). Le statut des élèves recrutés est un statut non-fonctionnaire. Ce recrutement ne permet pas l’accès à Météo-France à l’issue de la formation.


Formations universitaires

Des masters et des doctorats en climatologie, étude de l’atmosphère et de l’océan sont proposés par quelques universités (Paris 6 et 12, Toulouse 3, Grenoble 1, Aix-Marseille 2, Clermont-Ferrand 2, Nice…). Ces formations sont utiles notamment pour une carrière de chercheur au CNRM (Centre national de recherches météorologiques) ou au CNRS (Centre national de la recherche scientifique).

Évolutions :

Chez Météo France, un technicien supérieur peut devenir ingénieur des travaux de la météorologie sur concours interne après trois ans d’ancienneté.

Il est aussi possible de travailler comme chercheur au CNRS, à l’Inra (Institut national de la recherche agronomique) ou dans certaines universités, ou encore de se diriger vers le transport aérien et la Défense nationale.

Salaires

Environ 1 500 € brut par mois pour un technicien de Météo France débutant ; 2 850 € en fin de carrière.

Environ 1 850 € pour un ingénieur de Météo France débutant ; 4 000 € en fin de carrière.

À ces salaires s’ajoutent des primes pour éloignement ou travail de nuit.

L’école nationale de la météorologie (ENM) est l’une des 210 écoles d’ingénieurs françaises habilitées à délivrer un diplôme d’ingénieur.

Placée sous la tutelle du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, elle assure entre autres, au niveau national, la formation initiale et continue de l’ensemble du personnel fonctionnaire de Météo-France, service météorologique national français. Elle forme également à la météorologie les spécialistes en météorologie des trois armes, et des ingénieurs non fonctionnaires. Depuis 2009, l’ENM est rattachée à l’Institut national polytechnique de Toulouse. Elle possède son propre campus et dispose également d’une antenne au sein du campus de l’École nationale de l’aviation civile pour l’étude de la météorologie aéronautique.

L’École Hassania des travaux publics (EHTP) est une grande école d’ingénieurs marocaine. L’École Hassania des travaux publics est membre de la conférence des grandes écoles. Elle a été créée en 1971 par le ministère des Travaux publics pour pourvoir le Royaume du Maroc en cadres de haut niveau dans les secteurs des BTP, de l’eau, de l’informatique, de l’énergie électrique et de l’aménagement du territoire et la météorologie.

Niveau de formation

Bac + 5

Type de formation

Diplôme Ingénieur en Météorologie

Check out our jobs site!

view jobs and stages and post your resume on stage-jobs.students.ma

Check out our jobs site!

view jobs and stages and post your resume on stage-jobs.students.ma

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton « éditer » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.